Les blattes ou cafards, sont des insectes considérés comme nuisibles parce qu’ils peuvent envahir des locaux et transmettre des maladies. Faire face à une invasion de blattes peut paraître vite insurmontable, d’autant que nous rentrons dans une période où la température extérieure baisse. Il est donc crucial de prendre dès maintenant les bonnes mesures pour prévenir la colonisation de blattes dans votre entreprise.

La clé pour empêcher ces insectes d’infester vos locaux est de supprimer le confort qu’ils recherchent. Chez Eficium, nous mettons à votre disposition notre expertise pour désinsectiser vos locaux. Néanmoins, nous vous conseillons d’adopter des habitudes simples d’entretien.

Nos 5 conseils pour prévenir la colonisation de blattes en entreprise

1. Éliminez les sources de nourriture.

Enlevez rapidement les miettes et les déchets dans les zones alimentaires et dans les bureaux. Les miettes peuvent sembler sans importance, mais pour les cafards, elles les nourrissent pendant plusieurs jours. Soyez vigilant sur les robinets d’eau qui gouttent ou qui fuient car, comme tout être vivant, les blattes ont besoin d’eau pour vivre. Conservez les aliments dans des récipients scellés et ne laissez aucun aliment dehors pendant de longues périodes.

2. Gardez des locaux et une cuisine propres.

Si vos locaux ont une cuisine, gardez-la propre en éliminant les sources potentielles de nourriture pour les blattes. Ne laissez pas de vaisselle sale toute la nuit, car ils se régaleront des reliefs des repas. Videz régulièrement la poubelle et entreposez les déchets à l’extérieur et loin de votre bâtiment. Nettoyez les écoulements de nourriture rapidement et passez l’aspirateur régulièrement.

Une mise en propreté appropriée de vos locaux est l’action la plus importante à faire pour éloigner les cafards.

3. Empêchez les blattes d’entrer dans vos locaux.

Inspectez soigneusement les marchandises et les colis entrants. Contrôlez régulièrement que vos fenêtres, vos portes, vos tuyaux d’arrivée d’eau et de gaz sont bien colmatés, car les blattes peuvent entrer par tous les trous et fissures.

Procédez à des contrôles de maintenance en vérifiant les canalisations du bâtiment, car les blattes raffolent des endroits humides. L’inspection des zones, la réparation des tuyaux endommagés et le nettoyage des drains peuvent considérablement faire la différence dans la prévention des blattes.

4. Privez les blattes de lieux pour pondre les larves.

Désencombrez fréquemment vos locaux, car les cafards peuvent nicher dans n’importe quel endroit à l’abri de la lumière. Comme dans les piles de papier, les vêtements et surtout dans les cartons qui deviennent de véritables refuges pour eux.

Veillez à boucher toutes les fissures à l’intérieur de votre bâtiment en portant une attention particulière aux cadres des portes et des fenêtres, à la robinetterie des toilettes et des cuisines.

5. Appelez rapidement un professionnel de la lutte antiparasitaire.

Les cafards sont des reproducteurs prolifiques et plus vous attendez, plus le risque d’infestation majeure est élevé et plus il sera difficile de s’en débarrasser. Une portée d’œufs de blattes peut produire jusqu’à 42 blattes. Dans des conditions idéales, un couple de cafards peut donner naissance jusqu’à 20 000 descendants par an. Autrement dit, dans un établissement qui rassemble tous les critères de confort d’une blatte, vous vous exposez à de grands risques pour la santé de vos collaborateurs et de vos locaux.

Contactez 3D By Eficium dès que vous apercevez une blatte dans votre entreprise, car s’il y en a une, cela signifie qu’il y en a plusieurs cachées.

Mieux connaître les blattes, pour mieux les éliminer

1) Les trois types de blattes

  • La blatte germanique est de couleur brun clair ou foncé avec deux bandes noires parallèles sur le dessus. Elle dispose de longues antennes sur la tête et d’un corps de forme ronde à six pattes. Les blattes germaniques aiment les températures entre 20 °C et 25 °C. La journée, elles se cachent dans les fissures au niveau des murs et la nuit, elles sortent à la recherche de nourriture et d’eau.
  • La blatte orientale est de couleur brun très foncé. Elle affectionne les endroits frais, humides et sombres tels que les caves et les sous-sols. Elle circule principalement de façon horizontale et il est rare qu’elle monte dans les étages. Comme la blatte germanique, elle est active la nuit pour rechercher de la nourriture.
  • La blatte américaine a une longueur de cinq centimètres et est de couleur brun rougeâtre. Elle a une forme ronde. Les blattes américaines sont friandes des environnements humides. Elles vivent dans les poubelles, les tas de fumier, les égouts…

2) Le cycle de vie d’une blatte

Le cycle de vie d’une blatte se décompose de trois phases :

  • Les œufs de blatte : les portées de blatte peuvent atteindre 40 œufs et ils sont enfermés ensemble dans une “boîte” de forme ovale. Ils éclosent dans un délai de 2 à 7 semaines.
  • Les nymphes de blatte : elles passent par un processus de mue qui se déroule pendant 2 à 3 mois avant qu’elles ne deviennent des blattes adultes.
  • La blatte adulte

Dans toute une vie, la blatte adulte femelle peut donner naissance à 30 000 blattes.

3) Pourquoi une infestation de blattes peut-elle être dangereuse ?

Les blattes transportent des bactéries et des parasites au niveau des épines qui se trouvent sur leurs pattes. C’est de cette façon qu’elles contaminent les surfaces qu’elles touchent. Leur nourriture est également composée de matières fécales, d’eaux usées… De plus, ce sont des insectes très robustes qui ne craignent pas les agents pathogènes. Les blattes propagent facilement les bactéries sur les surfaces et les aliments que les humains côtoient et ingèrent : cela peut provoquer des intoxications alimentaires.

Les excréments et la peau des blattes sont composés de substances qui peuvent être allergènes pour les humains, jusqu’à augmenter le cas d’asthme…

Demander un devis